Les acteurs de la recette

Pour bien comprendre comment s'organise une recette informatique, il est fondamental de connaître les acteurs de la recette, et de savoir qui fait quoi (ou plus exactement qui est censé faire quoi…).

En s'inspirant de l'industrie et du BTP, l'informatique a depuis quelques décennies structuré ses activité selon deux grands pôles : maîtrise d'ouvrage et maîtrise d'œuvre.

MOA : maîtrise d'ouvrage

La MOA (maîtrise d'ouvrage) représente le client du projet. Elle n'est pas l'utilisateur final du logiciel produit, mais elle le représente.

MOA
Les rôles d'une MOA informatique

Au delà de son rôle de pilotage et de coordination, la MOA a en charge la spécification des besoins fonctionnels du client.

Important Les spécifications fonctionnelles jouent un rôle très important au regard de la qualité du système produit : la MOA doit établir ces spécifications sur la base de cas d'utilisation (use cases) donnant lieu, préalablement au début des développements, à la proposition de cas de test fonctionnels (que l'on appelle souvent « acceptance tests »).

Ainsi, en guise de spécifications, les équipes MOE disposeront de :

  • une description de ce qu'ils doivent réaliser (le quoi) ;
  • un ensemble de cas de tests fonctionnels qui devront être réalisables sur le produit réalisé (le comment tester ou « how to demo »).

Enfin, la MOA a pour responsabilité de valider le produit avant sa livraison définitive au client (on parle souvent de « recette usine »).

MOE : maîtrise d'œuvre

La MOE (maîtrise d'oeuvre) a la charge de la réalisation technique du produit.

MOE
Les rôles et responsabilités d'une MOE informatique

Et les testeurs dans tout ça ?

Dans certaines situations et organisations, mais pas toujours, une équipe dédiée aux tests vient porter renfort pour les étapes de recette interne. Ces testeurs sont généralement des testeurs « fonctionnels », c'est à dire qu'ils ont pour mission de valider les fonctionnalités livrées par la MOE, d'un point de vue fonctionnel.

L'équipe de test est pour cette raison généralement rattachée à la MOA, mais la encore, ce n'est pas systématique.

Le point primordial est que l'équipe de testeurs doit, pour réaliser sa tâche, disposer d'une trame de base des fonctionnalités à tester : on parle parfois de cahier de recette à cet effet : il s'agit en fait d'un ensemble de use cases et test cases, qui ont été rédigés au préalable par la MOA et qui ont servi de base de spécification pour les équipes MOE. Au delà de ces tests nominaux, les testeurs peuvent dérouler des tests supplémentaires, en complément, de manière à assurer un niveau de qualité optimal.

Le client

À la toute fin du processus, lorsque le fournisseur estime que le produit a atteint un niveau de conformité suffisant pour être livré, le client est sollicité pour une dernière phase de recette. Le client est donc l'un des acteurs de la recette d'un projet informatique.